El desdichado

DESDICHADO

Introduction
Les Chimères de Nerval sont un recueil de 12 sonnets d’inspiration romantique mais comptant déjà des traits symboliques (Expression lyrique des sentiments, goût desextrêmes ; Symbolisme : fin 19ème siècle, association de symboles) publié à la fin des nouvelles  » Les Filles du Feu  » dont il est le prolongement. Le poète est en effet toujours hanté par ses amours perdus,par les mythes et les légendes et par une interminable quête de lui-même à la recherche de la miséricorde.

Lecture

Je suis le ténébreux, – le veuf, – l’inconsolé,
Le prince d’Aquitaine à latour abolie
Ma seule étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du tombeau, toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
Lafleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le pampre à la rose s’allie.

Suis-je Amour ou Phébus ? … Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la reine ;J’ai rêvé dans la grotte où nage la sirène…

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron ;
Modulant tout à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la sainte et les cris de la fée.

Gérard deNerval, Les Chimères (1854)

Plan du texte

Le malheur
{1er quatrain : l’affirmation du désespoir
{2ème quatrain : le désir de miséricorde
Le pardon
{1er tercet : l’interrogation surl’identité
{2ème tercet : la victoire sur le malheur

Annonce des axes

I – Un état caractérisé par le manque
a) manque de bonheur
b) manque d’amour
c) manque de vie
II – L’obsession du passé
a)les personnages du passé
b) les lieux du passé
c) les échos du passé
III – La quête d’une personnalité
a) un poète en rupture d’identité
b) la reconquête

Etude

I – Un état caractérisé parle manque

a) manque de bonheur

Champs lexical du malheur important (inconsolé, consolé, désolé) construit autour d’une racine latine :  » solor  » (=apporter un soulagement).
Présence…

Laisser un commentaire